Etrangers

Les étrangers, à savoir les ressortissants des pays n'appartenant pas à l'UE, peuvent entrer en Italie s'ils sont munis d'un passeport et, le cas échéant, d'un visa d'entrée délivré dans leur pays d'origine.

Une fois entrés en Italie, ils doivent solliciter la délivrance d'un titre de séjour portant la mention qui figure sur leur visa.

Toutefois, s'ils séjournent en Italie en qualité d'étudiants ou de touristes ou bien dans le cadre d'un voyage d'affaires ou d'une visite privée, pour une durée inférieure à trois mois, ils ne sont pas tenus de détenir de titre de séjour.

Les ressortissants de l'UE ne doivent pas être en possession d'un titre de séjour.

12/06/2008
(modificato il 13/02/2010)


Parole chiave: